Le blogue de Benoit Paradis

Communiquez avec moi au 514-666-7362

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Articles liés au mot clé « construction »
Votre maison est-elle isolée, étanche et bien ventilée ?

Trop souvent, et à tort, nous attribuons la mauvaise qualité de l’air intérieur d’une maison au fait qu’elle soit trop « isolée ». Bien qu’une maison ne peut jamais être trop isolée, la qualité de son air intérieur peut tout de même être affectée par un autre facteur : l’étanchéité.


Bien isolée et étanche 

Une demeure bien isolée, c’est-à-dire avec beaucoup d’isolant dans ses murs et son grenier, n’est pas nécessairement étanche à l’air. Une maison qui laisse passer des courants d’air n’est jamais souhaitable, car l’air intérieur devient sec et les coûts de chauffage sont quant à eux élevés. C’est le cas de la plupart des résidences construites avant les années 1980. Depuis, les maisons sont construites de façon beaucoup plus étanche avec des produits et des techniques efficaces. 
 

Système de ventilation

En plus d’être bien isolée et étanche à l’air, une maison doit posséder un système de ventilation permettant d’y changer l’air selon vos besoins, tel qu’un échangeur d’air à récupération de chaleur (VRC). Cet appareil devient le poumon de votre résidence. Lorsque la maison est bondée, qu’on y prépare les repas ou lors des douches, le système de ventilation fonctionne à plein régime. L’air frais entre rapidement et l’air vicié est évacué sans tarder. Lorsqu’il n’y a personne, la maison en profite pour se reposer : sa respiration ralentit et son système de ventilation aussi. Aujourd’hui, les nouvelles constructions ont généralement des niveaux d’isolation supérieurs, une étanchéité à l’air accrue ainsi qu’un système de ventilation performant. Ces maisons sont ainsi plus confortables, avec une meilleure qualité de l’air ambiante et des coûts de chauffage beaucoup plus bas que les maisons construites avant 2012.
 

Consultez votre spécialiste

Alors, lorsque vous verrez de la buée dans vos fenêtres ou d’autres signes laissant supposer une piètre qualité de l’air, pensez à vérifier votre système de ventilation plutôt que la qualité de votre isolation. De plus, avant d’entamer dans des travaux coûteux, informez-vous auprès de nos spécialistes afin de déterminer le besoin exact de ventilation dont votre maison a besoin.

Source : Legault & Dubois
Lectures : 1943

Posté par le dans immobilier
Comment bien choisir l'isolant de sa maison ?

Lorsque l’on choisit un isolant pour une nouvelle maison ou encore pour une propriété que l’on rénove, l’on base bien souvent notre choix sur les propriétés thermiques qui permettront de garder la maison chaude en hiver et fraiche en été. Il y a cependant un autre facteur d’importance, soit l’humidité. Il est donc important de sélectionner un isolant qui n’absorbe pas l’eau, telle que la laine minérale. En plus de ses qualités hydrofuges, celle-ci résistera à la croissance des moisissures, évitant ainsi que de la pourriture apparaisse. En éliminant l’humidité et la moisissure par l’entremise d’un bon isolant, vous bénéficierez d’un environnement plus sain, en plus de réaliser des économies énergétiques sur le long terme.

Source : l'édition Nouvelles

Lectures : 1432